Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 8 janvier 2014

Les salles d’attente des médecins transformées en espace publicitaire ?

08/01/2014

« Non aux marchands du temple dans les salles d’attentes ». L’UFC-Que Choisir dénonce dans son numéro du mois de janvier l’invasion des prospectus publicitaires dans les cabinets médicaux. L’association demande à la ministre de la Santé de faire le ménage. Elle lui demande de prendre des mesures dans la prochaine loi de santé publique afin de « garantir aux usagers la qualité de l’information mise à disposition dans les cabinets médicaux, en la réservant aux seuls acteurs institutionnels » .

L’UFC-Que Choisir a mené l’enquête auprès de 670 généralistes. Résultat : 59 % des cabinets seraient atteints par ce syndrome publicitaire, avec en moyenne 9 dépliants présents.

Un impératif de santé publique, selon l’UFC

« Cette surabondance d’informations est d’abord une déferlante commerciale » dénonce l’UFC qui a recensé au total 3 500 documents. 53 % d’entre eux « servent directement des intérêts commerciaux : 20 % sont par exemple édités par des laboratoires pharmaceutiques, et 13 % par l’industrie agro-alimentaire ».
Les établissements thermaux, les sociétés de service à la personne et les produits d’hygiène sont également bien représentés. 40% des documents sont issus des acteurs institutionnels comme l’assurance-maladie et des associations de patients ou de professionnels de santé.
Pour l’association, cette situation n’est pas saine : « Par leur seule présence dans la salle d’attente de médecins, les prospectus - même commerciaux - profitent de la crédibilité et de l’autorité scientifique du professionnel de santé. »
› S. L.

Aucun commentaire: