Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 5 décembre 2016

Les schizophrènes sont-ils dangereux ?

Shutter Island, Fight Club, Shining, Black Swan... Au cinéma, les schizophrènes sont (presque) toujours des fous dangereux. Mais qu'en est-il dans la « vraie vie » ? Faut-il avoir peur de la schizophrénie ? On fait le point avec Antoine Spath, psychologue à Paris.
La schizophrénie est une maladie qui véhicule beaucoup d'idées reçues. Pour l'imaginaire commun, le schizophrène, c'est un homme un peu bizarre qui a plusieurs personnalités, qui « entend des voix dans sa tête » et qui se comporte comme un fou... On l'imagine facilement sous le masque d'un tueur en série : on a peur de lui.
Il faut dire qu'au jeu des fantasmes, le cinéma ne nous aide pas. Dans Shining, Jack Nicholson (glaçant) essaye d'assassiner sa femme et son fils, poussé par ses hallucinations. Dans Black Swan, la jolie danseuse (Nathalie Portman) se transforme en créature violente et inquiétante. Dans l'excellent Psychose d'Alfred Hitchcock, Norman Bates est un tueur en série schizophrène particulièrement effrayant. Et on ne vous parle même pas de Shutter Island...
« Dans la vie réelle, les schizophrènes ne sont pas plus dangereux que vous et moi, affirme d'emblée Antoine Spath, psychologue à Paris. Bien sûr, certains meurtriers sont schizophrènes, comme d'autres sont diabétiques : est-ce vraiment une raison pour stigmatiser tous les malades ? »

Aucun commentaire: