Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 4 novembre 2016

Jean Delay, critique littéraire

LE MONDE DES LIVRES  | Par Elisabeth Roudinesco (Historienne et collaboratrice du "Monde des livres")

Un médecin devant son temps, de Jean Delay, Les Cendres, 120 p.
Elève de Pierre Janet, biographe de Gide, expert au tribunal de Nuremberg, membre de l’Académie française, Jean Delay (1907-1987) fut le plus grand représentant de la psychiatrie biologique française. Mais il fut également journaliste littéraire au Figaro, entre 1952 et 1972. Aussi est-ce un véritable plaisir que de découvrir ses chroniques rassemblées dans ce livre, Un médecin devant son temps. En humaniste averti, il fustige l’utilisation excessive de la chirurgie du cerveau (lobotomie), ainsi que l’usage abusif de la narco-analyse qui risque d’induire des « aveux artificiels » chez des sujets déprimés, susceptibles d’avouer des crimes qu’ils n’ont pas commis.
­Delay aborde d’une plume alerte de très nombreux sujets : les automates, le test des taches d’encre, l’oubli… On trouvera en outre une mise en pièces savoureuse d’un livre de 1954 qui, à l’époque, avait défrayé la chronique : Psychanalyse de Paris. L’auteur, freudien fanatique et décliniste morose, prétendait étudier « l’âme de Paris » à la lumière du complexe d’Œdipe en révélant à ses habitants que leur ville avait perdu sa virilité d’antan pour devenir efféminée. Un bonheur de lecture. Elisabeth Roudinesco

Signalons également la parution, chez le même éditeur, de Jean Delay, psychiatre et écrivain,sous la direction de Florence Delay et Marc Masson, Les Cendres, 244 p.

Aucun commentaire: