Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 22 août 2016

Leur agresseur, fou d'Allah ou malade mental ?

18/08/2016
«C'est quelqu'un qui hurlait des propos islamistes religieux… et dont nous vérifions la santé mentale». Le procureur de la République d'Auch, Pierre Aurignac, revient sur l'agression qui s'est déroulée lundi soir dans une maison isolée d'Auch. «Un couple de 68 et 69 ans se préparait à aller se coucher quand ils ont entendu parler arabe devant la maison isolée. L'homme et la dame ont essayé de discuter avec le jeune homme qui était dehors, mais celui-ci a réussi à pénétrer dans la maison.» Selon nos informations, les deux Auscitains auraient fermé leur porte à clef et juste eu le temps d'appeler la police avant que leur agresseur ne défonce la porte à coup de pied. Après quoi il se serait jeté sur le retraité auscitain, tentant de l'étrangler. Celui-ci se serait défendu comme il l'a pu, avant que les policiers n'arrivent et ne parviennent à maîtriser le forcené.
L'agresseur et le retraité ont immédiatement été transférés à l'hôpital, la victime souffrant de blessures physiques légères. L'agresseur a lui été hospitalisé d'office à l'hôpital psychiatrique d'Auch.

Expertise psychiatrique

«D'ici la fin de la semaine, nous aurons, nous l'espérons, des résultats des experts pour ce qui concerne sa santé mentale», indique le procureur Aurignac. Il ajoute : «Ce jeune homme né en 1994 n'est a priori pas connu des services spécialisés mais nous continuons notre enquête pour savoir s'il n'aurait pas pu être radicalisé

Aucun commentaire: