Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 22 août 2016

Exposition. Guy Brunet fait son cinéma au Pont des arts


Le 21 août à 11h07 par Joël Born 
Dans l’ancienne boucherie viviézoise, où il a installé son studio de la Paravision, Guy Brunet donne vie à son univers cinématographique singulier.
Dans l’ancienne boucherie viviézoise, où il a installé son studio de la Paravision, Guy Brunet donne vie à son univers cinématographique singulier. (JB)
Pendant longtemps ignoré, voire moqué, l’art inclassable de Guy Brunet est aujourd’hui pleinement reconnu par les milieux artistiques. Et ce n’est finalement que justice pour cet artiste viviézois pas tout à fait comme les autres qui n’a finalement que faire des modes et qui ne s’est jamais vraiment soucié du regard que l’on peut porter sur lui et sur son art. Guy Brunet vit dans son monde et il n’en est jamais sorti. Le monde de son enfance et des salles de cinéma de ses parents, à Viviez, puis à Carmaux. Celui de l’âge d’or du cinéma hollywoodien. Depuis des lunes, l’ancien ouvrier métallurgiste, passé par le chômage et de nombreux petits boulots, fait son cinéma. Grand bien artistique lui en a pris.
Personnages en carton
À la fois insaisissable et insatiable, sorte de facteur Cheval du cinéma, Brunet ne cesse de donner vie à ses rêves. Il a créé près de 800 silhouettes, dont la sienne, des personnages de cinéma en carton, des dizaines d’affiches grand format et de décors. Dans sa maison studio, l’homme cinéma a écrit plusieurs centaines de scénarios et tourné une quinzaine de films.

Aucun commentaire: