Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 28 septembre 2018

Amiens: «L’hôpital Pinel doit travailler en interne, pour identifier ses marges de manœuvre», estime l’Agence régionale de santé

Le Courrier Picard

27/09/2018

Après la « réunion de travail » de mardi dernier dans ses locaux d’Amiens, Monique Ricomes, la directrice de l’ARS, estime avoir fait des propositions « fortes » à l’hôpital psychiatrique en grève depuis 105 jours.

Mercredi, les grévistes de Pinel ont acté d’un rendez-vous avec leur direction mardi prochain, avant une nouvelle assemblée générale déjà prévue le lendemain. En attendant la grève (105 jours) se poursuit. Et le campement demeure devant l’établissement.
Mercredi, les grévistes de Pinel ont acté d’un rendez-vous avec leur direction mardi prochain, avant une nouvelle assemblée générale déjà prévue le lendemain. En attendant la grève (105 jours) se poursuit. Et le campement demeure devant l’établissement.

Vous avez reçu mardi la communauté hospitalière de Philippe Pinel. Les personnels grévistes vous réclamaient cette table ronde depuis des semaines. Pourquoi avoir attendu autant pour leur accorder ?
Il ne s’agissait pas d’une table ronde, mais d’une réunion de travail que j’ai souhaitée limitée à la communauté hospitalière. Nous avons rencontré toutes les parties prenantes – organisations syndicales, les médecins, les familles – pendant les mois de juin, juillet et août. Nous voulions organiser cette réunion une fois les congés estivaux passés.
Les agents se disent confrontés à une surpopulation dans les services. Ils vous réclament des moyens supplémentaires en urgence, le temps de créer des places en structures extérieures de prise en charge en amont et en aval de l’hôpital, qui manquent particulièrement dans la Somme. Avez-vous moyen de répondre à cette demande d’urgence ?

Aucun commentaire: