Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 13 février 2018

Le gouvernement promet une « réforme globale » pour le système de santé

Sur certains points, le programme reste délibérément flou afin de laisser des marges aux acteurs du système de santé qui plancheront sur la réforme de mars à mai.

LE MONDE  | Par 

Pour remettre d’aplomb le système de santé français, pas de moyens financiers supplémentaires pour des postes d’infirmière ou d’aide-soignante, mais une ambitieuse « réforme globale » de l’offre de soins. C’est ce qu’ont annoncé le premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre de la santé, Agnès Buzyn, mardi 13 février, lors d’un déplacement à l’hôpital d’Eaubonne (Val-d’Oise).


Pour donner davantage de cohérence à des réformes jusqu’à présent annoncées les unes indépendamment des autres, plusieurs chantiers ont été regroupés sous la bannière de ce qui s’appelle désormais la « stratégie de transformation du système de santé ». Cinq grands thèmes sont abordés :

  • la qualité et la pertinence des soins ;
  • les modes de financement et les rémunérations ;
  • le numérique en santé ;
  • les ressources humaines ;
  • l’organisation territoriale.

Un programme copieux qui intervient après plusieurs prises de positions très critiques de Mme Buzyn sur le fonctionnement actuel de l’offre de soins. « Sur l’hôpital, nous sommes arrivés au bout d’un système »avait-elle ainsi déclaré en décembre 2017 à Libération« En parlant de changer de logiciel, Agnès Buzyn a mis la barre très haut, il faut maintenant qu’elle soit à la hauteur des constats », estimait Frédéric Valletoux, le président de la Fédération hospitalière de France, la structure représentant les établissements publics, avant la présentation du plan.

Aucun commentaire: