Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 5 juillet 2017

VOICI LES POÈMES QUI SERONT AFFICHÉS DANS LE MÉTRO PARISIEN À PARTIR DE MERCREDI

Par Guillaume Lecaplain  — 

Comme tous les ans, les usagers de la RATP découvriront cet été les vers proposés par dix poètes amateurs, sélectionnés parmi 9 500 propositions.

Ils ont entre 8 et 72 ans et à partir de ce mercredi, leurs poèmes seront lus (ou ignorés) par les millions d’utilisateurs du métro parisien. La RATP a dévoilé les lauréats de son concours de poésie, dont 2017 est la troisième cuvée sous cette forme.
La compétition des amateurs de vers a réuni 9 500 participants, annonce la RATP, départagés par un jury présidé par le journaliste Augustin Trapenard. La grande gagnante de cette année est une Parisienne de 8 ans, Aya Chaouat, qui a proposé le poème ci-dessous.
Proposer des poèmes dans le métro, l’idée vient de l’auteure américaine Judith Chernaik, qui a commencé à en poster dans le subway londonien. L’initiative est adaptée en France par deux poètes, Francis Combes et Gérard Cartier, dans les années 90. Le concours des belles plumes organisé par la RATP, lui, a débuté en 1997. Il faut dire que depuis des décennies, la poésie a quelque chose à voir avec les transports en commun parisiens : Queneau a chanté les trains de banlieue, Roubaud a composé sa célèbre Ode à la ligne 29 des autobus parisiens, sans oublier évidemment les poèmes de métro inventés par Jacques Jouet.

Aucun commentaire: