Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 7 juillet 2017

Psychiatres : «Nous travaillons sous la terreur des trafiquants»

ALGERIE   07.07.17   

L’hôpital psychiatrique de Ouled Mansour est sous la menace d’une fermeture imminente du fait des menaces de mort dont fait l’objet l’équipe pluridisciplinaire, l’autisme des autorités locales et le silence suspect des services de sécurité face aux multiples plaintes déposées par la direction de l’établissement et restées sans suite.

Ce constat a été fait par le représentant de cet établissement psychiatrique. Cette semaine, une rencontre a été organisée en coopération avec la sûreté de la wilaya sous le thème «La lutte contre la toxicomanie». Constat confirmé, lors de notre déplacement hier, par Mohamed Abdelli, directeur de cet établissement hospitalier spécialisé en psychiatrie de Ouled Mansour, qui a déclaré : «Nous sommes confrontés à une double problématique, l’insécurité et l’isolement, par le fait que cet hôpital est implanté dans une commune rurale, à 12 km du chef-lieu de la wilaya, ce qui constitue une contrainte supplémentaire pour les spécialistes.»
Et d’ajouter : «Cette équipe pluridisciplinaire, composée de 8 psychiatres, 8 généralistes, 4 psychologues et 2 orthophonistes, assurant le fonctionnement de cet hôpital d’envergure régionale depuis son ouverture en février 2015, et pour lequel un effort colossal a été consenti, risque fort de disparaître si rien n’est entrepris en matière de sécurité.»

Aucun commentaire: