Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 3 juillet 2017

L’éventail des options s’élargit pour l’accueil des personnes âgées

Outre les traditionnels Ehpad et les résidences de services, les seniors peuvent se tourner vers des solutions d’habitat plus alternatives.

LE MONDE |  | Par 

Quand le maintien à domicile n’est plus possible, ou plus souhaité, diverses options d’hébergement existent pour les personnes âgées. Encore faut-il savoir à quelles portes frapper.
Quand le maintien à domicile n’est plus possible, ou plus souhaité, diverses options d’hébergement existent pour les personnes âgées. Encore faut-il savoir à quelles portes frapper. KÉVIN LAMARQUE / REUTERS

Vieillir chez soi ? C’est le souhait de plus de huit personnes sur dix, selon un sondage CSA de la mi-2016. Et quelques aménagements dans le logement (douche à l’italienne, barres d’appui, mobilier adapté, prises d’électricité en hauteur, téléassistance) suffisent parfois pour que ce maintien à domicile reste possible jusqu’à un âge avancé.

S’il arrive que ces solutions ne suffisent plus, ou que la solitude pèse, différentes structures peuvent être envisagées. Elles sont plus ou moins coûteuses, selon qu’elles sont publiques ou privées, et peuvent donner lieu à des aides, selon l’âge, le niveau de ressources et le niveau de perte d’autonomie. Parmi celles-ci, l’ASH (aide sociale à l’hébergement, versée par le département, si l’établissement est habilité), les aides au logement, et l’APA (aide personnalisée d’autonomie).


Aucun commentaire: