Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 10 octobre 2016

Le cancer pousse à réclamer l'aide au suicide

Suisse En 2014, on a enregistré en Suisse 742 cas de suicide assisté, soit 26% de plus que l'année précédente.


Photo d'illustration.
Photo d'illustration. Image: Keystone
En 2014, près de deux suicides assistés sur cinq (42%) ont eu pour origine un cancer. Le suicide «classique» touche lui en premier lieu des personnes dépressives.
En 2014, on a enregistré en Suisse 742 cas de suicide assisté, soit 26% de plus que l'année précédente et 2,5 fois plus qu'en 2009, a rappelé mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui publie pour la deuxième fois un rapport sur la question. Près de 94% des personnes concernées avaient plus de 55 ans.
Elles souffraient, dans la très grande majorité des cas, d'une maladie grave à l'issue fatale. Après le cancer, les maladies neurodégénératives (14%), cardiovasculaires (11%) et de l'appareil locomoteur (10%) sont le plus souvent inscrites sur le certificat de décès.
Sur l'ensemble des personnes domiciliées en Suisse et décédées en 2014, 1,2% ont recouru au suicide assisté. Le suicide assisté touche à peu près également les hommes et les femmes. Rapporté à la population résidente (taux standardisé selon l'âge), cela représente 10 hommes sur 100'000 et 9 femmes sur 100'000.
En termes absolus, le rapport entre les hommes et les femmes est de 10 à 13 (320 hommes et 422 femmes). Cela reflète la proportion de femmes dans la population suisse, qui augmente avec l'âge.

Aucun commentaire: