Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 1 juin 2016

"Sens dessus dessous" : troublante réflexion sur le vêtement en psychiatrie

Par Jean-Francois Lixon @Culturebox
30/05/2016 

A Lyon, la ferme du Vinatier expose "Sens dessus dessous", une réflexion artistique sur la place et le symbolisme du vêtement dans l'institution psychiatrique. Le Vinatier est à Lyon le grand centre psychiatrique du pôle de santé publique. Art, histoire et science se mêlent dans cette exposition due à des artistes mais aussi aux soignants, administratifs et malades de l'établissement.
Le vêtement est un marqueur de classe, de place dans la société, d'appartenance à un groupe. Ce qui est vrai pour tous, l'est davantage encore dans le milieu hospitalier et singulièrement dans l'institution psychiatrique. A Lyon, on dit "le Vinatier" comme on disait autrefois "Sainte-Anne" à Paris. Ce centre hospitalier, dont le nom officiel était jusqu'en 1937 "Asile Départemental d'Aliénés", reste dans l'esprit de beaucoup l'asile de fous. Il y a longtemps pourtant que les méthodes ont changé et, même s'il reste beaucoup à faire, le malade y est mieux traité qu'autrefois. Il reste pourtant qu'au sein de ce monde à part, on se reconnaît rapidement au type de vêtement que l'on porte.


L'uniforme des soignants, le "pyjama" de certains malades, le code de couleurs, et jusqu'à la terrible camisole de force, tout est en place pour installer une rapide interprétation hiérarchique du vestiaire hospitalier. C'est ce système de code, le type de relation qu'il induit, et son histoire qui servent de fil à l'exposition visible à la Ferme du Vinatier jusqu'au 3 juillet 2016.

Aucun commentaire: