Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 1 septembre 2015

Un grand hôpital menacé de fermeture au Yémen

31.08.2015

Les pénuries de carburant et de médicaments pourraient conduire à la fermeture d’un hôpital de la capitale yéménite Sanaa, qui traite des centaines d’enfants et de femmes enceintes, a affirmé lundi l’organisation humanitaire Save the Children.

« La situation est critique », a déclaré Halel Al Bahri, directeur adjoint de l’hôpital Al Sabeen, ajoutant que « si cet hôpital ferme, des enfants et des femmes mourront », selon un communiqué diffusé par Save the Children qui soutient l’établissement.


Un conflit meurtrier se poursuit depuis mars au Yémen avec des combats au sol entre forces pro-gouvernementales sunnites et rebelles chiites qui contrôlent Sanaa. Une coalition dirigée par l’Arabie saoudite apporte un soutien, notamment aérien, aux forces pro-gouvernementales et a imposé un blocus naval au Yémen, entraînant des pénuries de vivres, de carburant et de médicaments.

15 millions de personnes dépourvues d’accès aux soins

Dans son communiqué, Save the Children dénonce ce « blocus de fait » qui met en difficulté l’hôpital Al Sabeen, menacé de « fermeture imminente ». En cas d’arrêt d’activité, « le nombre de personnes qui meurent sera bien plus important que celui de ceux tués par les bombes et les combats », a averti Halel Al Bahri.

Selon Save the Children, plus de 15 millions de personnes n’ont pas d’accès normal aux soins médicaux de base au Yémen, soit une augmentation de 40 % par rapport à mars. Par ailleurs, plus d’un demi-million d’enfants devraient souffrir de malnutrition sévère cette année.

Avec AFP

Aucun commentaire: