Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 30 juin 2017

12,4 millions de personnes hospitalisées en 2015, 91 milliards d'euros de dépenses

Mathilde Segard
| 30.06.2017
Plus de 12 millions de patients ont été hospitalisés une ou plusieurs fois en 2015, révèle la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES, ministère) dans un ouvrage sur les chiffres clés du secteur hospitalier français.

Fin 2015, l'étude recense 3 089 structures de santé – 1 389 établissements publics, 1 009 cliniques privées à but lucratif et 691 établissements privés à but non lucratif, dont 21 centres de lutte contre le cancer. Entre 2010 et 2015, le nombre de cliniques a diminué de 4 %, le privé à but non lucratif enregistrant une baisse de 2 % « sous l'effet des réorganisations et des restructurations ».
Côté effectifs, la DREES recense près de 190 000 emplois médicaux (médecins salariés ou libéraux, pharmaciens, odontologistes, internes…) dans le public et le privé. Les personnels non-médicaux (infirmiers, aides-soignants, personnels administratifs et techniques) et les sages-femmes représentent « plus d'un million de salariés en équivalent temps plein ».
20 millions de passages aux urgences
Les prises en charge continuent d'augmenter avec 12 millions de séjours en hospitalisation complète et 16 millions de journées en hospitalisation partielle. Traduction du virage ambulatoire, les capacités en hospitalisation à temps partiel sont passées de 49 000 places en 2003 à 73 000 en 2015. À l’inverse, 60 000 lits d'hospitalisation à temps complet ont été supprimés au cours de cette même période.
Les 723 services d'urgences ont pris en charge 20,3 millions de passages (en moyenne 28 000 patients par an par service), soit 3 % de plus qu'en 2014 (et deux fois plus qu'en 1996). On dénombre 104 services d'aide médicale urgente (SAMU) et 410 structures mobiles d'urgence et de réanimation (SMUR).
Le secteur hospitalier concentre « près de la moitié de la consommation de soins et de biens médicaux » avec 90,8 milliards d'euros de dépenses en 2015 financés à 91,3 % par l'assurance-maladie.

Aucun commentaire: