Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 29 mai 2017

«Malades, nous devons nous imposer comme un contre-pouvoir»

CHRONIQUE «AUX PETITS SOINS»

Par Eric Favereau — 
L'hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris, le 14 janvier 2016.
L'hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris, 
le 14 janvier 2016. Photo Martin Colombet. 
Hans Lucas pour Libération

Alain-Michel Ceretti vient d'être élu à la tête de la nouvelle structure qui regroupe toutes les associations de malades. Il prône une attitude combative pour renforcer le point de vue des patients et citoyens face aux professionnels de santé et responsables administratifs.

Bien sûr, le succès à Cannes du film retraçant les combats d’Act Up dans les années 90, 120 Battements par minute, est sûrement mérité. Mais le décalage avec le moment présent est saisissant. Act Up et son insolence salutaire, Act Up et ses coups de gueule efficaces, ont nettement disparu des combats actuels. Au point même que lors des dernières luttes autour de la réduction des risques, l’association la plus turbulente de lutte contre le sida est apparue conservatrice. Peut-être est-ce le cycle habituel de ceux qui, un temps, ont innové ?


Aucun commentaire: