Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 9 juillet 2016

Portrait : Julien Truchan nourrit son metal de psychiatrie

le 08 juillet 2016 - Louis Thubert 

Portrait : Julien Truchan nourrit son metal de psychiatrie
Arnal - Sa technique vocale, très particulière, a notamment fait la réputation du groupe.

Infirmier psychiatrique à Feurs, Julien Truchan chante aussi depuis presque vingt ans dans le groupe de death metal Benighted. Son expérience professionnelle influence les thèmes abordés par son groupe, la musique extrême et syncopée traduisant les souffrances qui accablent ses patients.
Les épaules larges, les tatouages dépassant des manches du tee-shirt, plus grand que la plupart des gens d'une bonne tête. JulienTruchan correspond, visuellement, à l'image du « metalheadfan de musique extrême. Il ne manquerait que les cheveux longs, mais lui se rase le crâne de près, gardant juste un bouc taillé court. Il est l'un des membres fondateurs de Benighted, groupe de death-metalstéphanois, l'aspect le plus aggressif de ce sous-genre musical. Depuis 1998, il chante pour son groupe, déformant sa voix par un jeu de gorge pour lui donner le son le plus rauque possible. Accompagnant ainsi la saturation qui grève les guitares, sous-accordées.
Son look et son chant, pourtant, ne correspondent pas vraiment à sa personnalité plutôt avenante. En entretien, il se révèle très cordial et sympathique. Si le style vestimentaire colle au genre de musique, il ne reflète pas le caractère affable de Julien. Et les personnes qu'il rencontre et qu'il soigne. « De prime abord, cela peut inquiéter les patients, ils se posent des questions... et ensuite on apprend à se connaître mutuellement », raconte-t-il. En plus d'être chanteur dans un groupe de metal, Julien Truchan exerce comme infirmier psychiatrique à Feurs.

Aucun commentaire: