Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 4 juillet 2016

Le délicat procès d'un meurtrier schizophrène aux assises des Alpes-Maritimes

nice matin  

Le procès pour meurtre et violences avec arme qui s'ouvre ce matin aux assises des Alpes-Maritimes posera à nouveau la question de la responsabilité pénale d'un accusé atteint d'une grave maladie psychiatrique.

Le procès pour meurtre et violences avec arme qui s'ouvre ce matin aux assises des Alpes-Maritimes posera à nouveau la question de la responsabilité pénale d'un accusé atteint d'une grave maladie psychiatrique.
Le 28 septembre 2010, dans un immeuble au 3, de la rue Niepce, au centre-ville de Nice, Grégoire Palada, 38 ans, diagnostiqué schizophrène depuis plus de dix ans, dérange une énième fois ses voisins par son comportement. Il cogne sans arrêt contre une porte et provoque l'exaspération de Alain Martinez qui sort sur le palier accompagné de Isabelle sa compagne.
Grégoire Palada se saisit d'un morceau de bois et frappe à toute volée Alain Martinez qui s'effondre. Isabelle qui tente de s'interposer est à son tour gravement blessée. Une semaine plus tard, Alain Martinez, dans le coma, décédera des suites de ses blessures.


Aucun commentaire: