Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 6 juillet 2016

Et si les grasses matinées étaient néfastes pour notre santé ?

Mon-Psychothérapeute.Com


Lors des jours de congé ou pendant les vacances, la plupart des personnes en profitent pour faire la grasse matinée, quoi de plus normal que de vouloir « rattraper » le manque de sommeil causé par des soirées plus longues, une semaine chargée ou tout simplement par plaisir de pouvoir se lever plus tard que lorsque l’on doit aller travailler ! Alors que l’on pourrait penser que récupérer le manque de sommeil avec les grasses matinées serait bénéfique pour notre santé, il n’en serait rien !
les-grasses-matinees-nefaste-pour-la-sante
C’est ce que révèle la deuxième partie de l’étude américaine Adult Health and Behavior Project menée par une équipe de chercheurs de Pittsburgh et publiée dans le JCEM (Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism).

Aucun commentaire: