Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 22 octobre 2014

J’ai testé pour vous… les études pour devenir infirmière #1

Florine arrive au terme de sa formation pour devenir infirmière. Cela a été intense et riche en émotions, mais elle ne regrette rien. Aujourd'hui, elle vous raconte sa première année !
Je m’appelle Florine, j’ai 20 ans et je fais des études pour devenir infirmière – je suis en troisième – et dernière – année. C’est la dernière ligne droite ; je ne suis pas encore diplômée mais plus tout à fait étudiante ! Et quand je pense aux deux années qui ont passé, je me dis que j’étais bien loin de la réalité du métier quand je suis entrée en école.
Attentes, bonheurs et déceptions se sont déjà côtoyés…
Puisque que la population en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) est particulièrement féminine, et que c’est un métier qui fait beaucoup rêver, je lève le voile ! Voici MA réalité sur ces études certes enrichissantes, mais souvent semées d’embûches ; on commence avec la première année !

La découverte

J’ai décidé que je serais infirmière lorsque j’avais 11 ans et je n’en ai jamais démordu. Pour moi, c’était déjà inconcevable que mon travail se limite à manipuler des ordinateurs ou des outils, il me fallait de « l’humain »… Et puis j’ai eu mon déclic bêtement en regardant une pub pour la formation CAP petite enfance où on voit une jeune fille s’occuper de bébés dans une crèche.
J’ai fait des recherches, découvert le métier de puéricultrice, puis qu’il fallait être infirmière ou sage-femme pour le faire. J’avais trouvé ma voie ; en faisant infirmière je pourrais prendre soin de tout un tas de personnes (sauver des vies, quel métier fabuleux !), puis si le cœur m’en disait, je pourrais me spécialiser auprès des enfants et pouponner toute ma vie !
infirmiere1 Jai testé pour vous... les études pour devenir infirmière #1

En effet, pour être infirmier-ère il faut faire une école de trois ans, et après il y a trois spécialisations possibles ; celles de puériculture et en bloc opératoire, qui se font en un an, et celle d’anesthésiste, qui s’effectue en deux années supplémentaires.
Le métier de puéricultrice peut après s’exercer dans différentes structures : soit en hôpital auprès des enfants malades ou en maternité, soit en crèche. Et une infirmière puéricultrice peut diriger une crèche.

Le concours

Pour entrer en formation, il faut passer un concours. Chaque école a son propre concours, et on peut postuler à plusieurs examens, mais attention : en général, les instituts du même département réalisent leur concours à la même date.

Aucun commentaire: