Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 4 novembre 2013

Quand les troubles mentaux du salarié perturbent l'entreprise

Par Editions Francis Lefebvre – Rédaction sociale 31/10/2013

La capacité d’un salarié à exécuter correctement son travail peut être altérée par son état de santé : défaut de vigilance ou d’attention, inconscience des risques pris, bouffées délirantes, agressivité… Comment réagir ?

Troubles mentaux du salarié
Crédits photo : Fotolia
Lorsqu’un salarié victime de troubles mentaux perturbe le bon fonctionnement de l’entreprise, une réponse appropriée à cette situation particulière doit être trouvée. Mais encore faut-il que l’employeur sache que le comportement de l’intéressé résulte d’une pathologie.

L’employeur informé des troubles du salarié doit se garder de toute discrimination

La maladie d’un salarié ne doit pas être prise en considération par l’employeur pour arrêter une décision : l’article L 1132-1 du Code du travail prohibe en effet toute discrimination fondée sur l’état de santé. Par conséquent, dès lors que le salarié a informé l’employeur qu’il souffrait de troubles mentaux, il ne peut en aucun cas être sanctionné ou licencié pour ce motif.

Aucun commentaire: