Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 9 mars 2018

Bols chantants, gongs relaxants… Les bienfaits des soins au rythme du son

Les vibrations sonores seraient relaxantes. Une pratique de plus en plus courante dans les instituts de bien-être.

LE MONDE  | Par 


Un « bain de gong », lors de la Journée mondiale du yoga, à Nantes, en 2017.
Un « bain de gong », lors de la Journée mondiale du yoga, à Nantes, en 2017. Jérémie Lusseau/Hans Lucas
[...] Auteur du Guide pratique de la cohérence cardiaque, le physicien Patrick Drouot, qui étudie ces phénomènes depuis des années, en valide les bienfaits : « Ces sons, qu’on appelle “cohérents”, induisent un ralentissement des ondes cérébrales. On quitte l’activité ordinaire, d’environ 20 Hz, pour descendre 
vers 8 à 10 Hz, premiers stades méditatifs. Cela favorise la synchronisation des hémisphères droit et gauche du cerveau, ce qui stimule les capacités cognitives. »
Il y a encore cinq ans, les « bains de gong » et les massages au son des bols tibétains étaient l’apanage de quelques initiés volontiers considérés comme des illuminés. Aujourd’hui, les studios de yoga pointus (Le Tigre Yoga Club, Yoga Village, Rasa Yoga à Paris), les spas (Spas Nuxe), les thalassothérapies (Thalazur Bandol) ainsi que les instituts classiques les intègrent dans leurs protocoles.

Certaines entreprises n’hésitent plus à organiser des séances de bols chantants pour leurs salariés. « Depuis deux ans, on assiste à un réel engouement pour les ateliers de méditation au son des gongs ou des bols, confirme Élodie Garamond, la fondatrice du Tigre Yoga Club, à Paris. Ce type de relaxation attire de plus en plus de curieux, qui y adhèrent rapidement. »

Des bols tibétains.
Des bols tibétains. MARIE-ROSE POUJARDIEU

Aucun commentaire: