Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 24 juin 2016

Château-Gontier. « La schizophrénie, il ne faut pas en avoir honte »

Château-Gontier - le 







Jennifer Bunnens, présidente de Schizo'jeun's, association de Château-Gontier, et l'un de ses fils, Matthéo, 12 ans. | Ouest-France












En 2016, l’association Schizo'jeun's, de Château-Gontier, veut informer le monde professionnel et celui de l’éducation. Entretien avec Jennifer Bunnens, la présidente.


L’association Schizo’jeun’s agit pour les enfants. Quels sont ses objectifs ?



C’est faire reconnaître que la maladie existe chez les enfants. Et que plus tôt elle est détectée, mieux on pourra donner un traitement et stabiliser l’enfant. Nous sommes soutenus par le docteur Bouté qui exerce à Laval et qui est membre d’honneur de l’association. Et par le professeur Bonnot du CHU de Nantes. Depuis l’été dernier, nous faisons partie du collectif national Schizophrénies qui lutte pour déstigmatiser cette maladie auprès du grand public.


Aucun commentaire: