Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 16 mars 2016

Psychiatrie La CHT pour la psychiatrie parisienne lance trois expérimentations de parcours patients



Dans la suite d'un appel à projets lancé en octobre dernier, la communauté hospitalière de territoire (CHT) pour la psychiatrie parisienne, qui prendra la forme cet été d'un groupement hospitalier de territoire (GHT, lire ci-contre), a retenu le 9 mars trois expérimentations pour améliorer les parcours des patients. Outre le CH Sainte-Anne, cette CHT englobe l'EPS Maison-Blanche, le groupement public de santé (GPS) Perray-Vaucluse, l'Association santé mentale du 13e arrondissement de Paris (ASM 13) et les hôpitaux de Saint-Maurice.


Le premier projet sélectionné a trait aux parcours de soins des psychoses débutantes chez les adolescents et jeunes adultes au sein des territoires de santé, précise la CHT dans un communiqué. Porté par le CH Sainte‐Anne au niveau de la coordination du 15e arrondissement, ce projet vise à "renforcer un dispositif qui inclut médecine généraliste, médecine scolaire/universitaire, secteurs et centres spécialisés, s'appuyant sur la politique de la ville et le conseil local de santé mentale, en développant des outils de suivi et savoirs partagés ainsi qu'en expérimentant une expérience pilote de gestion de cas pour la psychose débutante". Il est également prévu un schéma de formation pour faciliter un transfert de compétences auprès d'autres équipes hospitalières.



Deuxième lauréat : la création d'un centre de consultations spécialisées et d'évaluations (CCSE). Initié par le GPS Perray‐Vaucluse sur le 17e arrondissement, ce projet propose d'"améliorer l'accès à des évaluations et thérapies spécialisées (en lien avec les âges de la vie, les nouvelles thérapies...)". Le CCSE a pour ambition d'évaluer, proposer et promouvoir au sein d'un même lieu, clairement identifié, l'ensemble de ces interventions spécifiques en lien avec le secteur, la médecine de ville et le médico‐social.



Enfin, le troisième projet retenu consiste en la création d'un dispositif de soins ambulatoire et d'empowerment en santé mentale. Porté par l'EPS Maison-Blanche via son laboratoire de recherche au cœur du 19e arrondissement, ainsi que par l'Oeuvre Falret, cette expérimentation propose "un parcours appuyé sur une évaluation globale du patient recouvrant les dimensions psychiatrique, médico‐sociale et sociale". Objectif de ces phases d'évaluation et de formation : "permettre à la personne de coconstruire avec les professionnels de soins et les pairs aidants un projet de soins articulé au projet de vie, un projet qui s'inscrit dans le territoire et qui met à profit l'ensemble des ressources disponibles (logement, emploi, culture, loisir...)".



Par ailleurs, ajoute la CHT, des recommandations sur la participation aux soins du patient citoyen, sur les moyens à déployer pour améliorer leur autonomie et sur les respects de leurs droits vont être adressées à l'ensemble des projets qui ont répondu à l'appel à candidatures.
Thomas Quéguiner 

Tous droits réservés 2001/2016 — HOSPIMEDIA

Aucun commentaire: