Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 21 juin 2017

Santé au travail, risques psychosociaux : un quart des entreprises ne font (presque) rien

Anne Bayle-Iniguez
| 19.06.2017























































Plus de huit entreprises sur dix recensent les risques professionnels pesant sur leurs salariés, mais un quart d'entre elles en restent là et n'ont pas mis en place de plan d'action pour prévenir et réduire ces risques, indique un baromètre présenté ce lundi.
84 % des entreprises interrogées affirment avoir réalisé le document unique d'évaluation des risques professionnels, qui oblige l'employeur à identifier, analyser et classer les risques pour la santé physique et mentale des salariés en vue de définir des actions de prévention les plus appropriées. Pour autant, un quart des entreprises ne vont pas au bout de leur démarche.

Moins d'une entreprise sur deux (48 %) a réalisé un diagnostic des risques psychosociaux causés par les conditions de travail et susceptibles d'engendrer des situations de stress et des violences allant jusqu'au burn out ou au suicide.
Le compte pénibilité adopté
Depuis 2015, les employeurs doivent également renseigner le compte pénibilité, qui oblige les entreprises à déclarer les salariés exposés à au moins un des dix facteurs de pénibilité retenus. Selon le baromètre, 82 % des entreprises du panel déclarent avoir réalisé leur diagnostic pénibilité, le plus souvent avec l’aide du référentiel de leur branche professionnelle.
La semaine dernière, une autre étude sur les arrêts de travail a démontré les lacunes persistantes des entreprises françaises en matière de prévention et d'accompagnement des salariés, à relier à la progression constante du taux d'absentéisme et à la forte croissance des arrêts liés à des causes professionnelles.
* Ce baromètre a été réalisé par Previsoft, filiale du cabinet Atequacy, spécialiste de la prévention et de la gestion des risques professionnels, d'avril à mai 2017 sur un échantillon de 300 entreprises de plus de 50 salariés implantées en France métropolitaine.

Aucun commentaire: