Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 20 juin 2017

Déserts médicaux Les médecins retraités reprennent du service à Laval dans un centre de santé inédit

18.06.2017
C’est un centre de santé d’un nouveau genre qui a ouvert ses portes jeudi à Laval. Le service médical de proximité Henri-Dunan est une aventure très collective avec pour but d’essayer de résoudre les importants problèmes de démographie médicale de la ville. « Sur 50 000 habitants, 10 000 n’ont pas de médecins traitants » explique ainsi le Dr Dominique Hérault, médecin coordinateur du centre et ancien généraliste du pôle de santé de Renazé.
L’Ordre des médecins a donc eu l’idée de demander aux jeunes généralistes retraités de reprendre du service pour venir exercer par intermittence dans ce centre de santé. « Nous nous sommes dit, 'pourquoi pas?', mais les médecins retraités ne sont pas l’avenir de la médecine libérale'. Il a donc été décidé de s’adjoindre aussi les services d’internes en médecine générale en stage SASPAS qui seront encadrés et formés par des anciens maîtres de stages universitaires qui eux aussi reprennent du service » détaille le Dr Hérault. En tout ce sont donc 13 généralistes retraités depuis moins de 5 ans et deux internes qui se relaient, à raison de deux médecins par jour et d’un interne un jour par semaine.

Le centre est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00. Étant donné la situation démographique de la ville, tout le monde a participé à cette aventure. Les médecins sont salariés de la Mutualité, le conseil départemental loue le bâtiment avec la mairie et finance un poste de secrétaire. Une deuxième infirmière/secrétaire est rémunérée par la préfecture et la municipalité. Quant à l’ARS elle finance le système d’information.  « C’est un peu du défrichage. Nous avons eu une idée et nous allons l’essayer mais pour l’instant nous sommes une bande très enthousiaste », souligne le généraliste mayennais. Cette expérience inédite va durer trois ans avec des évaluations régulières mais elle devrait permettre à de nombreux Lavallois de trouver ou retrouver un médecin traitant. 

Aucun commentaire: