Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 27 décembre 2016

Antidépresseurs : un « gaspillage » de prescriptions ?

13/12/2016

Plusieurs études ont suggéré un usage non optimal des antidépresseurs en France. Souhaitant évaluer ce fait de manière objective et sur un plan national, une équipe de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs Salariés a revu sa base de données et analysé les patients ayant reçu au moins une délivrance d’antidépresseurs en 2011, soit 930 753 adultes (2,5 % de la population) avec une prescription par un généraliste dans 89 % des cas.
Sur l’ensemble des patients, 40 % n’ont reçu qu’une prescription (8 sur 10 n’en recevant de plus aucune au cours des deux années qui ont suivi) et 30 % 2 à 5 prescriptions. Parallèlement, ils ont constaté chez ces patients un taux non négligeable d’arrêts de travail de longue durée (2,6 % à 4,4 %). Ce constat incite les auteurs à demander de cibler beaucoup plus étroitement l’instauration d’un traitement antidépresseur et d’accompagner celui-ci sur le long terme. Cette étude vient d’être publiée dans l’International Journal of Clinical Practice (1).
Dr Dominique-Jean Bouilliez
RÉFÉRENCES
(1)Fagot JP et coll.: Cohort of one million patients initiating antidepressant treatment in France: 12-month follow-up. Int J Clin Pract. 2016 Sep ; 70 (9) : 744-51. 
Cuercq A et coll.: Recours aux soins 3 ans après un traitement antidépresseur, une cohorte nationale. 8ème Congrès Français de Psychiatrie (Montpellier) : 23-26 novembre 2016.

Aucun commentaire: