Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

jeudi 10 décembre 2015

Italie. Les banques sont-elles responsables du suicide d'un épargnant ruiné ?

Publié le 
Un retraité italien qui avait investi ses économies dans des titres toxiques vient de se suicider. Les banques doivent cesser de se cacher derrière des procédures incompréhensibles et se montrer dignes de la confiance que leur font les clients, plaident des éditorialistes de la presse italienne.


 “Dans l’imaginaire collectif, les banques conservent une dimension humaine, écrit l’éditorialiste de La Stampa. Loin de la classe dirigeante, “le monde réel est fait de gens simples qui ressemblent à M. Luigino. Des gens qui entrent à la banque comme à l’hôpital : avec l’espoir et la nécessité d’être en confiance”.  

Luigino d’Angelo, c’est ce retraité dont on vient d’apprendre le suicide, survenu deux semaines plus tôt. Sur les conseils de sa banque, il avait investi ses économies dans des obligations décrites comme sûres, mais qui se sont avérées toxiques. Désespéré, il a laissé une lettre dans laquelle il explique ses vains recours pour tenter de récupérer sa mise, et s’est pendu.


Aucun commentaire: