Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 14 janvier 2017

Enfants malades : l'hôpital recrute des familles d'accueil

13/01/2017 



Marinette Aubard, Sandrine Grenouillat et Gisèle Polidori, cadres du service de psychiatrie infanto-juvénile. - Marinette Aubard, Sandrine Grenouillat et Gisèle Polidori, cadres du service de psychiatrie infanto-juvénile.
Marinette Aubard, Sandrine Grenouillat et Gisèle Polidori, 
cadres du service de psychiatrie infanto-juvénile
Châteauroux. Le service de psychiatrie infanto-juvénile recherche des assistants familiaux pour accueillir des jeunes souffrant de troubles psychologiques.
C'est un endroit méconnu de l'hôpital de Châteauroux : le service de psychiatrie infanto-juvénile (Spij) assure les soins psychologiques et psychiatriques pour des enfants de 0 à 18 ans, de tout le département. Dans la large palette de ses techniques de soin, un dispositif lui aussi peu connu : l'accueil familial thérapeutique. « Il s'agit, pour les enfants ou adolescents, d'être pris en charge au domicile d'un assistant familial, et non pas en milieu hospitalier », explique Marinette Aubard, cadre administratif.
Cette modalité est prescrite par un médecin du service et se décline de manières très diverses, selon les situations : à la journée, à temps complet, à temps partiel ou de façon discontinue, avec une rémunération de l'hôpital en conséquence. Dans tous les cas, le Spij continue de dispenser des soins parallèlement et l'équipe soignante pluridisciplinaire assure la coordination et la concertation entre l'enfant, sa famille et l'accueillant.

Aucun commentaire: