Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

dimanche 10 novembre 2013

Les salariés débrayent une heure

 08 novembre


photo les personnels cgt de l’hôpital devant l’entrée du bâtiment administratif de l'hôpital de port-louis- riantec. © ouest-france
Les personnels CGT de l’hôpital devant l’entrée du bâtiment administratif de l'hôpital de Port-Louis- Riantec.© Ouest-France
Hôpital de Port-Louis-Riantec
Une trentaine de personnels CGT de l’hôpital de Port-Louis-Riantec ont débrayé, jeudi. Ils dénoncent leurs conditions de travail.

Bonnets blancs

Après la révolte des bonnets rouges, celle des bonnets blancs ! Jeudi, en début d’après-midi, les personnels CGT de l’hôpital de Port-Louis-Riantec ont profité de la venue du directeur de l’agence régionale de la Santé. Agents et infirmiers ont débrayé pendant cinquante minutes sur le site de Port-Louis.

« Pas assez de remplaçants »

Les personnels estiment qu’ils « ne sont plus en capacité de soigner correctement les résidants » et que « leurs conditions de travail ne cessent d’empirer ». Ils demandent « la mise en place de remplaçants pour les absences temporaires ».

La réponse de la direction

La directrice de l’hôpital Port-Louis-Riantec répond que « le taux de remplacement reste correct. Il est de 96 % pour le personnel infirmier et de 92 % pour les agents, ce qui permet un bon fonctionnement. »

Aucun commentaire: