Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 5 mai 2017

ROANNE L’hypnose, une pratique en développement à l’hôpital

  • 06/05/2017      
Qui n’a pas été stressé en arrivant à l’hôpital pour une intervention chirurgicale au centre hospitalier, aussi bénigne soit-elle ? Pour calmer les angoisses des patients, les infirmiers préalablement formés proposent le recours à l’hypnose conversationnelle ou d’entrer en transe hypnotique. Rien que sur le premier semestre 2016, 68 hypnoses ont été pratiquées.
L’hypnose est proposée pour plusieurs interventions chirurgicales, comme les colonoscopies pour accompagner des gestes potentiellement douloureux, lorsque des anesthésies loco-régionales sont exercées.
Éviter les mots anxiogènes
L’hypnose conversationnelle est la pratique la plus courante. Et cela commence dès la rencontre avec le patient. « Moi, je serre la main du patient, je me présente, ce que je ne faisais pas avant, je me mets au même niveau que lui », explique Benoît Desguis, infirmier. Puis, il y a le souci des mots, éviter les termes anxiogènes. « Si on parle de piqûre, rien que le mot suscite déjà de la douleur chez le patient », observe l’infirmière Agnès Givre. « En disant vous n’allez pas avoir mal, on lui suggère qu’il va avoir mal, ce qui ne sera pas forcément le cas », ajoute Benoît.

Aucun commentaire: