Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 5 mai 2017

Les gynécos s'opposent à la vente de pilules sans ordonnance

05.05.2017

La Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale (FNCGM) s'est opposée vendredi à l'idée d'une pilule contraceptive vendue sans ordonnance en pharmacie, récemment émise par un collectif.
Baptisé "Libérez ma pilule", ce collectif plaide pour que les femmes aient accès à la pilule progestative chez leur pharmacien, qui déterminerait grâce à un questionnaire si la patiente présente un risque, sans qu'elle ait à consulter un gynécologue ou un généraliste.

"Une pilule, qu'elle soit progestative ou non, est un médicament (...) Choisir une pilule adaptée ne se fait pas sous les conseils d'une maman, d'une copine ou d'un pharmacien en quelques minutes", réplique la FNCGM. "Il est impensable qu'une jeune femme puisse exposer toutes ses interrogations au sujet des effets indésirables ou encore de la sexualité derrière le comptoir d'une pharmacie", poursuit la FNCGM.

Aucun commentaire: