Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 24 mars 2017

Le pôle hospitalier de Saint-Lizier lève le voile sur la psychiatrie en Ariège

25/03/2017


Ce bâtiment du CHAC abrite l'Unité de soins intensifs psychiatriques, à Saint-Lizier./Photo CHAC
Ce bâtiment du CHAC abrite l'Unité de soins intensifs psychiatriques, à Saint-Lizier./Photo CHAC


Selon une étude récente, l'Ariège hospitaliserait le plus grand nombre de patients psychiatriques sans l'accord d'un tiers pour leur «dangerosité». Le CHAC conteste, assure être dans la moyenne nationale, et pointe un manque de moyens.

Les responsables de la prise en charge psychiatrique en Ariège se sentent accusés. Accusés d'avoir «trop facilement recours à l'hospitalisation d'office», sans consentement, et sans l'accord d'un tiers. «Suspectés de ne pas se démener pour retrouver la famille d'un patient» admis aux urgences psychiatriques, susceptible de le ramener à la maison et de lui éviter un internement au pôle de psychiatrie générale du centre hospitalier Ariège Couserans (CHAC). Selon une étude récente publiée en février dans la revue de l'Institut de recherche et de documentation en économie de la santé, l'Ariège posséderait les pires chiffres du pays.

Aucun commentaire: