Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 21 décembre 2016

La psychiatrie en Moselle se réorganise autour d'un site ressource et de deux pôles d'excellence

L'ARS Grand-Est lance la réorganisation de l'offre psychiatrique dans le département de la Moselle. Les travaux menés dans le cadre du projet régional de santé ont établi le constat d'un manque et d'une mauvaise répartition des places sur le territoire. Par exemple, les patients qui habitent Hayange sont hospitalisés à Jury-les-Metz (à plus d'une heure en transport public) alors que la principale unité d'hospitalisation de psychiatrie du CHR de Metz-Thionville est justement située à Hayange.

Cette réorganisation se fait dans le cadre du groupement hospitalier de territoire (GHT) 10 et constitue, selon le communiqué de l'agence, le socle du volet santé mentale du projet médical partagé (PMP). Cette réorganisation a pour objectif de "gagner en lisibilité et en accessibilité afin de mieux répondre à la demande en santé mentale". L'ARS a ainsi acté la constitution d'un site ressource territorial à Mercy, rattaché au CHR de Metz-Thioville, et de deux pôles de référence et d'excellence au CH de Jury-Lès-Metz, pour les hospitalisations, et au CHS de Lorquin, pour la prise en charge du handicap psychique et de l'accueil au long cours.

Le site de Mercy sera ainsi la structure référente, avec une ouverture 24h/24, de la prise en charge des urgences psychiatriques, mais sans remplacer l'offre de proximité existante. Le centre d'accueil et de crise (CAC) sera complété par la création d'une unité d'accueil et d'orientation de 20 lits, dans un nouveau bâtiment qui sera érigé à proximité. Un second bâtiment sera construit pour accueillir l'unité d'hospitalisation pour les adolescents et le plateau de consultations en psychogériatrie. La prise en charge en ambulatoire en psychiatrie générale et les addictions seront également organisé sur ce site.

Le CHS de Lorquin et le CH de Jury-lès-Metz, qui font déjà l'objet d'une direction commune, vont fusionner. En 2018, trente lits seront transférés du premier au deuxième pour assurer la prise en charge des patients relevant d'une hospitalisation sous contrainte. Vingt autres lits d'hospitalisation seront transférés de Lorquin à Sarrebourg pour "maintenir une offre de proximité en lien avec le somatique", indique l'ARS. Deux maisons d'accueil spécialisée (MAS) de quarante et quarante-cinq lits seront crées sur le site de Lorquin, pôle de référence pour la prise en charge du handicap psychique et l'accueil au long cours.

L'ARS annonce un soutien de onze millions d'euros pour les opérations d'investissement, notamment immobilière, dans le cadre de cette réorganisation. Des moyens sont aussi alloués pour le recrutement d'un médecin psychiatre et de deux infirmières par le CH de Jury-lès-Metz. À noter également que le groupe Orpéa-Clinéa va ouvrir une clinique, avec 42 lits en psychiatrie, à Thionville à la fin de l'année 2018.
Jérôme Robillard
Tous droits réservés 2001/2016 — HOSPIMEDIA

Aucun commentaire: