Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

jeudi 14 mai 2015

Pour rebaptiser l’hôpital de Villiers-le-Bel, l’AP préfère une psychiatre "Juste" à un Nobel eugéniste

14.05.2015



Résultat de recherche d'images pour "hôpital Charles Richet"

Fini l’hôpital Charles Richet, place à l’hôpital Adélaïde Hautval. C’est ainsi que l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) a rebaptisé, mercredi, l’établissement de Villiers-le-Bel. Celui-ci faisait régulièrement l’objet de polémiques en raison de la personnalité de Charles Richet. Prix Nobel en 1913, ce médecin a écrit plusieurs ouvrages aux opinions eugénistes et racistes. L’AP-HP a donc décidé, en mars dernier, de renommer cet établissement du Val-d’Oise.


Soucieux de « trouvé un nom qui fasse sens », Martin Hirsch, a choisi celui d’Adélaïde Hautval, psychiatre ayant accédé au titre de Juste parmi les Nations. « C’est une personnalité locale, et il y a peu de femmes médecins qui ont donné leur nom à des établissements », a souligné le directeur général des Hôpitaux de Paris pour qui cette praticienne était « d’une exemplarité indiscutable ». Déportée à Auschwitz dans le convoi du 24 janvier 1943 avec d’autres résistances, Adélaïde Hautval a été décorée de la Légion d’honneur en 1945. Devenue la première femme médecin française nommée « Juste parmi les Nations » en 1965, elle a exercé la psychiatrie dans le Val-d’Oise. Elle est décédée en 1988.

Au-delà de l’annonce du nouveau nom, Martin Hirsch a présenté aux équipes de l’établissement les réorganisations dont il devrait faire l’objet. Si l’AP-HP a affirmé qu’il « n’est pas prévu de fermer le site, le maintien et la reconstruction de l’EHPAD sur place ont d’ores et déjà été actés », de nombreux services devraient être délocalisés dans d’autres hôpitaux.



Aucun commentaire: