Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 9 janvier 2015

Loi de santé : un collectif de psychiatres appelle les médecins à tirer profit du service territorial

09/01/2015

C’est une voix différente dans le concert de critiques contre la loi de santé. Le « collectif pour une psychiatrie de progrès », think thank sur le système de santé créé en 2013, appelle les acteurs du soin à lire« autrement » la loi présentée par Marisol Touraine.
Selon le collectif, les agences régionales de santé (ARS) n’ont pas les moyens d’imposer des parcours aux médecins dans le cadre du service territorial de santé au public, défini dans l’article 12. « Si cette disposition a le moindre sens, c’est en tant qu’elle inciterait les acteurs du terrain à se parler, s’entendre, s’organiser », écrit-il.
Le collectif voit même dans l’élaboration de ces parcours une opportunité pour mieux reconnaître la place de chacun, hospitaliers et libéraux, usagers et aidants, social et médico-social. « Ou bien le service territorial de santé au public sera mis en place par les acteurs de terrain, et selon leurs vœux, ou bien il restera lettre morte », veut-il croire.

« Travailler ensemble »

En matière de psychiatrie, le secteur, dont l’intérêt est réaffirmé, est une partie du dispositif de santé mentale, piloté par un conseil territorial, et validé par l’ARS. Pour le compléter, « on peut imaginer que seraient reconnues toutes les actions intersectorielles, transversales, portées par la psychiatrie publique, les lieux ressources, les interventions de santé publique dans la communauté, ainsi que les actions initiées par les psychiatres libéraux qui souhaiteraient s’y associer », avance le collectif.
Le think thank appelle « à sortir de notre pré carré pour travailler ensemble » et à tirer parti des deux leviers que sont les notions de territoire et de parcours pour moderniser l’organisation des soins.
C.G.

Aucun commentaire: