Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 9 janvier 2015

Jean-Claude Kaufmann : «Le lit est la ligne de front du couple»

ANNE-CLAIRE GENTHIALON

Il y a la couette. Que chacun tire à soi. Les courants d’air que l’autre fait en se glissant dessous. Ses pieds froids. La lumière de sa tablette. La mauvaise haleine du matin. Sans parler des nuisances sonores du genre ronflements assourdissants ou pets inopinés. Pas facile de dormir à deux. Au-delà de l’amour partagé, de l’envie de se lover tout contre l’être aimé, le lit est bien souvent le théâtre de guérillas nocturnes. Un champ de bataille où les amants élaborent, chacun de leur côté, des tactiques sournoises pour ne pas céder une once de territoire. De l’enroulement façon rouleau de printemps à l’édredon jeté entre les deux moitiés. C’est cette «tendre guerre» qui se joue entre les draps que Jean-Claude Kaufmann, sociologue du couple et directeur de recherches au CNRS, analyse dans son dernier ouvrage, Un lit pour deux, à paraître mercredi prochain. Ringard de s’intéresser à l’art de partager son plumard ? 
Pour le chercheur, on aurait «tort de négliger le lit», ce lieu intime où se mêlent tendresse, sexe, mais aussi gênes et agacements. A travers 150 témoignages récoltés dans les chambrées, il voit se dessiner les nouvelles aspirations des couples. Et celles de la société.

Aucun commentaire: