Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 11 août 2014

Un hôpital de Vancouver travaille avec les patients à l'élaboration d'un site Web interactif sur la santé mentale

Des patients en santé mentale aident à « changer les étiquettes » à la 6e Conférence internationale sur les soins axés sur le patient et la famille, tenue à Vancouver (C.-B.), du 6 au 8 août 2014
VANCOUVER, le 7 août 2014 /CNW Telbec/ - En collaboration avec les patients et leurs familles, un hôpital de Vancouver a créé une ressource en ligne, innovante et interactive, sur la santé mentale. Le site Web de l'hôpital St. Paul, intitulé « Changeons les étiquettes », veut modifier les perceptions de la santé mentale tout en aidant les patients et les familles à obtenir les services dont ils ont besoin.

« Nous avons participé très activement à toutes les étapes de l'élaboration du site, même aux décisions sur les liens et les ressources à inclure. En tant que parent d'un enfant adulte atteint d'une maladie mentale grave, j'ai appris que les membres de la famille ont un rôle crucial à jouer au sein d'une équipe de soutien en santé mentale », déclare Gain Windsor, dont la fille est traitée à l'hôpital St. Paul. « Je voulais que le site Web de l'hôpital sur la santé mentale traduise l'importance que revêt l'implication des membres de la famille dans le rétablissement de leurs proches. »

Le site Web (http://mentalhealth.providencehealthcare.org) comprend une visite virtuelle guidée qui aide les patients à comprendre leur passage à l'hôpital ainsi que l'information détaillée sur les programmes de santé mentale, la recherche à l'hôpital St. Paul et les récits sur les personnes souffrant de problèmes de santé mentale. Parallèlement à la mise en ligne du site Web, le programme de santé mentale de l'hôpital a lancé une campagne intitulée « Changeons les étiquettes » pour s'attaquer à la stigmatisation associée à la maladie mentale et aider les patients et leurs familles à accéder aux ressources dont ils ont besoin.

Aucun commentaire: