Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 13 août 2014

La méditation non directive semble plus efficace

19/05/2014






Crédit photo : PHANIE
Selon une petite étude norvégienne, il vaudrait mieux privilégier la méditation d’inspiration non directive plutôt que guidée. Des neuroscientifiques de l’Université d’Oslo ont en effet constaté à l’IRM un meilleur contrôle de l’activité cérébrale chez 14 sujets ayant l’habitude de méditer.

Activité cérébrale plus intense

Si les séances de méditation guidée entraînait un état cérébral comparable au repos, la méthode non directive se traduisait par une activité plus intense dans les aires associées à l’introspection et à l’état émotionnel. Davantage qu’au cours du sommeil lui-même, ce qui, pour Svend Davanger, l’auteur principal, est «remarquable», puisque « c’est un système opérationnel, qui se met en place quand notre attention n’est pas sollicitée par des tâches externes ».
Les participants étaient tous des pratiquants expérimentés de la méthode ACEM, une technique scandinave développée ces 30 dernières années et d’inspiration non directive.
Dr I.D.
Communiqué de l’Université d’Oslo du 16 mai 2014
Frontiers in Human Neuroscience, publié le 26 février 2014

Aucun commentaire: