Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 7 décembre 2013

Accès aux soins : un quart des 50-65 ans renonce à consulter un spécialiste

06/12/2013

Face aux difficultés d’accès aux soins, les « seniors » de 50 à 65 ans se tournent sans réticence vers la télémédecine et l’e-santé, selon les résultats dubaromètre Santé Humanis 2013, en partenariat avec Harris Interactive et des chercheurs universitaires (Paris Dauphine et Toulouse III).
Six personnes sur 10 témoignent de difficultés à trouver un « bon médecin généraliste » et 7 sur 10 ont l’impression de devoir payer davantage pour un même niveau de soins. Les seniors ne sont pas épargnés par le phénomène de renoncement aux soins, notamment pour les spécialistes (un quart des 50-65 ans), les soins dentaires (30 %), les soins en optique (21 %). Ils déplorent le montant financier des consultations, mais aussi le manque de disponibilité, les délais d’attente, l’éloignement, la pénurie de professionnels.

Réseaux plébiscités

Pour pallier ces difficultés, les seniors sont ouverts à l’innovation. Neuf personnes sur 10 plébiscitent les réseaux de soins dès lors qu’ils permettent des gains sur les prix sur des matériels optiques, dentaires ou auditifs, et un accès prioritaire aux professionnels de santé.
Ils ont aussi souvent recours à Internet : 22 % visitent au moins une fois par mois des sites santé ou bien-être, 64 % se disent intéressés par une consultation à distance avec leurs médecins dans le cadre d’un suivi médical à long terme et 75 % jugent intéressant le suivi à distance des systèmes vitaux dans le cadre d’une hospitalisation à domicile.
Enfin 80 % des seniors se déclarent intéressés par l’accès à leur dossier médical en ligne et 82 % par le partage de leurs données personnelles entre les professionnels de santé.
› C. G.

Aucun commentaire: