Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

dimanche 26 mars 2017

La DGOS présente aux psychologues hospitaliers ses propositions d'évolutions statutaires




Le 16 mars au Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière, la DGOS a présenté un projet de décret appliquant le protocole sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations (PPCR) aux psychologues hospitaliers. Le texte — dont Hospimedia a obtenu copie (à télécharger ci-dessous) — institue à compter du 1er janvier 2017 un cadencement unique d'avancement d'échelon dans le cadre d'un processus d'harmonisation de ces modalités entre les trois versants de la fonction publique.
Il instaure également au 1er janvier 2020 un nouvel échelon terminal au second grade culminant à l'indice brut 1015. Le projet prévoit enfin "l'octroi d'une bonification d'ancienneté de deux ans pour les psychologues, recrutés par la voie du concours externe, qui auront présenté leur parcours en vue de la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle résultant de la formation à la recherche et par la recherche qui a conduit à la délivrance du doctorat". Dans un communiqué, la CGT y voit un manque d'ambition à l'égard des psychologues, dénonçant un "décrochage salarial [...] massif depuis 1991". Et le syndicat d'étayer ses propos : "C'est ainsi que l'on compte jusqu'à 162 points d'indice perdus par rapport aux infirmiers anesthésistes diplômés d'État (Iade) ou bien 156 points en moins comparés à la grille des sages-femmes."


Aucun commentaire: