Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 12 avril 2017

“La confession est une liturgie, pas un exercice de psychiatrie“

La Vie

PIERRE VIVARÈS publié le 10/04/2017

 
	© frédéric Michel / iStock
© frédéric Michel / iStock

Alors que la Semaine sainte est l'occasion pour bien des fidèles de retrouver le chemin du confessionnal, le père Pierre Vivarès, curé de la paroisse Saint-Paul (Paris), livre quelques observations et conseils, non pas aux pénitents, mais à leurs confesseurs...

Je lis, ici et là, toutes sortes de conseils adressés aux pénitents sur comment se confesser, pourquoi se confesser, comment rater sa confession, comment se préparer à la confession, etc. Bien, bien. Il est toujours nécessaire de rappeler de temps en temps le bon sens de ce sacrement.
J'aimerais aussi dire un petit mot aux confesseurs que nous sommes. Je rencontre souvent des personnes qui ont été abîmées par la rencontre de confesseurs indélicats. Oh, certes, ils ne l'ont pas dit sur le coup aux confesseurs, ils sont trop respectueux, mais blessés par des questions, des sermons, des doutes ou des étonnements hors de propos, ils se sont dit qu'ils ne se livreraient plus à la torture qu'on leur avait infligée, bien qu'ils fussent, et qu'ils le soient encore, de bonne foi.

Aucun commentaire: