Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 2 septembre 2016

Hôpital : à l'AP-HP, la réforme du temps de travail entre dans le dur

Anne Bayle-Iniguez
01.09.2016
La réforme du temps de travail à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) entre dans sa phase finale ce jeudi 1er septembre avec l'application des dernières mesures négociéesdans la douleur entre le directeur Martin Hirsch et les syndicats représentatifs des 75 000 agents (non-médecins) du CHU francilien.
Comme pour un hôpital français sur deux, l’objectif du directeur général de l'AP-HP était de réviser les 35 heures, une organisation souvent synonyme de cumul de RTT non prises, de manque de personnel et de recours coûteux à l’intérim.
Après la suppression de plusieurs jours de congés spécifiques à l'institution, déjà effective depuis le 1er avril, deux nouvelles mesures entrent en application ce jeudi.
Désormais, les personnels n'auront plus la possibilité de travailler 7 h 50 par jour, une organisation de travail supprimée par la réforme. Par ailleurs, le principe de grande équipe (alternance programmée des horaires continus de matin et d'après-midi) est généralisé à l'ensemble des 39 hôpitaux de l'AP-HP.

Objectif : la stabilité des plannings
En début de semaine, Martin Hirsch s'est fendu d'un « message de rentrée » rassurant à l'attention de ses équipes, qu'a pu consulter « le Quotidien ». « [La réforme] se traduit par des changements que je sais délicats pour certains d'entre vous, mais je sais également que les cadres ont été attentifs à tenir compte des situations individuelles qui pouvaient justifier des aménagements et à faire en sorte que la transition se fasse au mieux », écrit le patron de l'AP-HP.
Martin Hirsch en profite pour rappeler l'un des objectifs « majeurs » de cette réorganisation du temps de travail : « une plus grande stabilité des plannings ».
À ce titre, un travail est en cours sur la concordance des temps médicaux et paramédicaux.« Je sais que la communauté médicale à conscience des enjeux sur ce point », a prévenu le directeur général.

Measure
Measure

Aucun commentaire: