Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 1 janvier 2014

La philosophie américaine souhaite se féminiser

Le Monde Blogs 
Baltimore vient d'accueillir, du 27 au 30 décembre, un étonnant rite d'initiation, la cooptation d'une nouvelle génération de philosophes par leurs aînés. Les universités mettent à profit la trêve des confiseurs pour faire leur recrutement. C'est à cette période que se tient chaque année le congrès de l'Association américaine de philosophie (APA) qui donne lieu à une vaste bourses à l'emploi. De quoi gâcher le Noël d'anxieux candidats.
Venue de Chicago, Deborah Goldgaber a fait le déplacement, plus de 1100 kilomètres dans l'espoir de trouver un poste. Le Grinell College, prestigieuse institution d'enseignement universitaire, souhaitait la rencontrer et s'est montrée intéressée par ses travaux sur le XXe siècle français. «Cela fait trois ans que je cherche un CDI. Je cumule les CDD, sans savoir où j'habiterai dans un an, si je ne devrai pas déménager parce que l'on m'aura offert un poste ailleurs que dans l'Illinois.»

Aucun commentaire: