Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 18 août 2010




ACTUALITÉ CAMBRAI

Manifestation de scientologues devant l'hôpital de Cambrai

mercredi 11.08.2010

« Le directeur ne souhaite faire aucun commentaire à ce sujet », répondait-on - très courtoisement - hier midi, au centre hospitalier de Cambrai. Bon. ...


Et les médecins ? « Pas davantage ». OK...

Probant symbole, sans doute, qu'il ne faudrait pas prêter plus d'importance que ça à la manifestation programmée aujourd'hui, entre 15 h 30 et 16 h 30, avenue de Paris, sous les fenêtres de l'hôpital. Peut-être tout simplement parce qu'organisée par une association - la commission des citoyens pour les droits de l'homme (CCDH) - qui, sous cette appellation tout ce qu'il y a de plus respectable en apparence, entretient de discutables relations avec l'obscure et controversée Église de Scientologie...

Mais que viennent donc faire des scientologues devant les grilles de l'hôpital de Cambrai ? Fustiger, si l'on en croit un communiqué de presse balancé par fax à toutes le rédactions, « un projet de loi liberticide réformant les internements psychiatriques ». Cette loi, c'est celle présentée par Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, à propos des « droits et protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et des modalités de leur prise en charge ». Les membres de la CCDH pensent qu'elle va « favoriser l'internement en psychiatrie et la mise sous camisole chimique de n'importe quel citoyen ». Et encore qu'« un psychiatre à lui seul, sur la base de sa seule opinion, et sans accord de la famille, pourra interner n'importe quel citoyen contre son gré ». Et de regretter que cela intervienne dans un contexte déjà « alarmant », soulignant que « l'hôpital de Cambrai est d'ailleurs une belle illustration de manque de contrôle dans les hôpitaux, puisqu'en 2009, aucune visite n'a été effectuée par le préfet et le président du tribunal de grande instance, une seule par le procureur »...

Pour dire vrai, on a un peu de mal à comprendre les tenants et les aboutissants de ces observations. Et encore plus les motivations de cette CCDH. Puisque l'hôpital de Cambrai n'a pas souhaité répondre à nos questions, nous avons contacté un spécialiste des sectes. Lequel brocarde le discours « erroné » et « abreuvé de fantasmagories » des membres de la CCDH. « Ces gens considèrent que la psychiatrie, qu'ils diabolisent, constitue un danger pour la société et qu'elle afflige des traitements brutaux et destructifs, à coups de psychotropes, électrochocs et de camisole chimique, violant ainsi les droits de l'homme. C'est un discours qui peut trouver un écho, mais le souci est que la motivation des scientologues est davantage de se débarrasser coûte que coûte de la psychiatrie pour mieux occuper son terrain ».
Ouh là, ça devient compliqué tout ça. Est-ce que ça vaut vraiment la peine qu'on se prenne la tête...? •

H. Fé.

Aucun commentaire: