Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 20 juillet 2016

PSYCHIATRIE L'unité spécialement aménagée de Cadillac accueille 40 patients détenus depuis le 18 juillet

HOSPIMEDIA  
Elle est la huitième unité de ce type en France. L'unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) de Cadillac (Gironde) a ouvert ses portes le 18 juillet au sein de l'unité pour malade difficile (UMD). Elle est réservée aux patients détenus, hommes, femmes et mineurs. Leur prise en charge dans la région est organisée selon trois niveaux. Un premier niveau de soins de proximité, qui comprend l'intervention de personnels soignants en soins ambulatoires au sein des établissements pénitentiaires ; un deuxième niveau de recours qui correspond à la prise en charge au sein du service médico-psychologique régional (SMPR) en hospitalisation de jour ; et un troisième niveau qui consiste en l'accueil complète en UHSA.
L'UHSA de Cadillac a ouvert ses portes le 18 juillet dernier.
L'UHSA de Cadillac a ouvert ses portes le 18 juillet dernier.

L'indication médicale de l'UHSA est celle d'une décompensation psychiatrique ne permettant pas d'être suivie en unité sanitaire de niveau 1 (consultation externe) ou 2 (prise en charge à temps partiel). Les patients détenus dits "psychiatriquement dangereux" seront pour leur part orientés vers une UMD. 
L'UHSA accueille ainsi quarante patients, répartis sur deux unités de vingt lits. Ils viennent des établissements pénitentiaires de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. L'équipe médicale de l'UHSA est composée de trois praticiens psychiatriques à temps plein et d'un médecin généraliste à mi-temps. L'équipe soignante compte plus de soixante-dix professionnels. À ces effectifs, il faut ajouter une équipe de sept soignants pour les transferts et trente-huit personnels de l'administration pénitentiaire rattachés au centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan. Tous ont bénéficié d'une formation spécifique validante. Ce sont ainsi près de 120 postes qui ont été crées pour l'UHSA. 

Côté finances, ce projet représente un investissement final de 16 millions d'euros (M€) soit 400 000 € de coût estimé au lit. Ce budget se répartit comme suit : 1,1 M€ par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, 2 M€ par la direction de l'administration pénitentiaire, 11,5 M€ par le CH de Cadillac et un autofinancement de 1,4 M€. Les frais de fonctionnement s'élèvent à 4,6 M€, somme à laquelle s'ajoute une aide au financement des surcoûts d'investissement de 905 000 € sur vingt ans.
Clémence Nayrac
Tous droits réservés 2001/2016 — HOSPIMEDIA

Aucun commentaire: